Le spectrisme

Le spectrisme

Naissance du spectrisme

D'une écriture qui est aussi un face à face avec le réel, Marc-Antoine CONRAD continue son exploration des obscurités, des abîmes. Signe d'incarnation qui se désire sans voile ou dévoilé : nu et tourmenté. La cuirasse n'est pas le vêtement mais le muscle en sa beauté de cuir tendu et vibrant, presque éclaté. Pensées et émotions sont les fils de la pâte artistique : tout doit témoigner dans un sens essentiel et abrupt, d'une matière universelle, radicale et d'une individualité irrégulière qui s'y déploie.

Abattement interroge de l'intérieur la conscience morbide, avec la force de ce qui abandonne toute complaisance et laisse le destin, cette intention inconsciente et déterminante, en ce sens tragique, guider l'art. La singularité de CONRAD, pour toucher au nerf, au vif et à la contemporanéité, se déplace d'oeuvre en œuvre. Ici : dans la solitude de notre monde virtuel où les mails et vidéoconférences enferment l'homme, claustrophobe et apeuré, dans autant de cellules individuelles insécables, l'artiste se met à nu pour mieux nous rencontrer: pour mieux se rencontrer ?

 

Le spectrisme en video



23/09/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres